À LA HAUTEUR DU DÉFI

Rapport à la communauté 2021

Aisha, intervenante à la Zone jeunesse

Inspirer et engager chaque personne à se réaliser, à s’épanouir et à contribuer à sa collectivité.

Mot de nos président.e.s

2021 a une fois de plus présenté son lot de défis, individuellement, à l’échelle des organisations et en tant que société. Elle a présenté une main tirée au sort et a rebattu ses cartes entre fermetures et réouvertures des différents programmes et services. 

Pour une deuxième année consécutive de pandémie, on a dû apprendre à maîtriser l’art de l’adaptation, changer pour répondre à de nouveaux besoins et adopter de nouveaux modes de vie et de nouvelles habitudes. Ces profonds changements ont amené au développement d’une plus grande résilience et d’une meilleure préparation face à l’imprévisible.

Quelques moments marquants de nos 170 ans

1851
Le premier YMCA nord-américain voit le jour à Montréal.
1870
Des cours du soir sont offerts à toutes et tous, y compris aux femmes et aux personnes immigrées.
1890
En avance sur son temps, le YMCA commence à offrir des sports et des activités physiques.
1894
Le Camp YMCA Kanawana ouvre ses portes et devient le premier camp de vacances au Québec.
1910
Le YMCA lance le premier programme national d’enseignement de la natation.
1965
Le YMCA ouvre l’École internationale de langues.
1970-1980
Le YMCA crée des garderies, des programmes préscolaires et après l’école pour répondre aux besoins des familles dont les deux parents travaillent.
1980 - 1990
Le YMCA crée des centres jeunesse et des services d’emploi.
1984
La Résidence YMCA commence à accueillir des personnes demandant le statut de réfugié. Des bénévoles faisant preuve de vision et d’engagement établissent la Fondation des YMCA du Québec.
1999
YMCA Alternative Suspension est créé pour contribuer à la prévention du décrochage chez les élèves à risque.
2007
Le Camp YMCA Kanawana se dote d’installations durables et renforce sa programmation pour sensibiliser davantage les jeunes à l’environnement.
2008
Avec joie et fierté, la communauté montréalaise inaugure le YMCA Cartierville, le premier Y à ouvrir ses portes en vingt ans.
2015
YMCA Alternative Suspension est mis en œuvre dans trois communautés cries en partenariat avec les autorités cries locales.
2020
La pandémie de COVID-19 frappe le Canada, et le YMCA passe instantanément à l’action en offrant des programmes virtuels, du soutien en ligne, des services d’urgence et bien plus.
Précédent
Suivant

Cette année, on a célébré notre 170e anniversaire. 

Avec du recul, on constate à quel point notre histoire a été façonnée par des transformations successives et par notre désir de répondre aux besoins des communautés.

Au fil de l’évolution de la société et des changements dans les besoins et les enjeux sociaux, nos programmes et notre approche ont, eux aussi, évolué.

Survol de 2021

En 2021, on a également commencé à constater les effets à plus long terme de la pandémie : une perte des acquis disproportionnée en raison des fermetures des écoles, l’augmentation du nombre de personnes en situation d’itinérance, l’insécurité alimentaire et financière, l’abus de substances et les enjeux en matière de santé mentale et la violence conjugale.

Alors que la société peine à faire face aux besoins actuels, on doit se tourner vers l’avenir et se préparer aux répercussions de la pandémie, car les communautés s’appuieront davantage sur des organismes comme le Y. Cela signifie qu’il faudra concentrer nos efforts là où notre impact est le plus grand.

Le Y œuvre en ce sens depuis maintenant 170 ans et veut continuer à le faire pour les 170 prochaines années!

Alors que les centres de conditionnement physique avaient fermé leurs portes, on a offert des cours de groupe extérieurs et virtuels pour soutenir nos membres au-delà de nos murs.
On a offert à 337 jeunes à risque la possibilité de participer à des activités extérieures grâce au projet Bouge ton été, visant à les aider à conserver de saines habitudes de vie et à atténuer les conséquences de la perte des acquis du congé estival.
On a soutenu près de 1 700 jeunes au moyen d’activités engageantes qui cultivent la confiance en soi dans nos Zones jeunesse.
Nos camps de jour ont maintenant étendu leurs services au secteur de Pierrefonds-Roxboro, nous permettant désormais d’offrir nos services à certaines des communautés les plus défavorisées.
Le YMCA et la Ville de Pointe-Claire ont signé une entente pour transformer le bâtiment du YMCA en un centre sportif municipal et communautaire qui intégrera la programmation du YMCA.
On a lancé le programme innovateur les Promeneurs du Net pour établir des liens en ligne avec des jeunes vulnérables et rester à l’affût de situations dangereuses.
Le Y a offert à 129 familles les outils nécessaires pour soutenir leurs enfants à l’école primaire au moyen du projet École-Famille-Communauté.
On a créé notre nouveau secteur de la réinsertion sociale et de l’inclusion pour mieux servir les membres les plus vulnérables de la société et pour qui la pandémie a eu les effets les plus néfastes.
Le Y a offert des services de base et du soutien psychosocial à plus de 600 personnes en situation d’itinérance dans le centre-ville de Montréal et de Québec.
Le Y a animé le Gala des Médailles de la paix YMCA 2021 pour célébrer la diversité et l’harmonie sociale.
Précédent
Suivant